Branch Communique 2020

English text follows

À tous les Collègues de la Sélection du personnel (S PERS),

Mon dernier communiqué remonte à un certain temps et, au début mars déjà, j’avais prévu faire le point sur certaines initiatives et certains changements clés ayant une incidence sur la Branche S PERS et donc sur Vous, sur le plan personnel aussi bien que professionnel. Je terminais tout juste le présent communiqué lorsque nous avons vu apparaître l’impact de la COVID‑19 sur les FAC et l’ensemble du pays; ce qui a bousculé notre plan d’affectation, les nouveaux postes et les promotions prévues; j’ai donc dû temporiser jusqu’à ce qu’on nous donne le feu vert pour procéder. Heureusement peu de choses ont changé par rapport au plan initial, et ce, grâce à la patience et à la souplesse de notre Gestionnaire de carrières, le Maj Julie Desroches, et de tous les Officiers de sélection du personnel (OSP) intervenant dans les affectations. Je Vous invite tous à veiller à votre sécurité et à votre santé et Vous remercie de seconder votre chaîne de commandement ainsi que les clients des bases et des escadres, vu l’anxiété dans la situation présente, en particulier l’isolement prolongé et la distanciation physique. On me dit que les Officiers de sélection du personnel de certaines base (OSPB) ont pu continuer à conseiller et à évaluer des membres par des moyens virtuels ou par télécommunications; je salue vos efforts pour joindre la communauté des FAC que nous desservons! Je sais que la présente année vous tient extrêmement occupés, vu que les FAC sont continuellement en redressement et en croissance dans le cadre de l’Op Génération et que beaucoup d’entre Vous, affectés au recrutement et à divers quartiers généraux, continuez à jouer un rôle important à ce chapitre et que la COVID‑19 vous posera même de nouveaux défis en production du personnel au cours de la relance. Merci, Tous, pour votre travail acharné! Bienvenus dans la famille, ceux qui joignent notre branche en formation en cours d’emploi (FCE)!

Notre branche prend un peu d’expansion, puisque son niveau préférentiel de dotation (NPD) s’élève maintenant à 152 membres et que nous avons gagné quelques postes. Notamment les suivants : un maj chez le Sous-ministre adjoint [Affaires publiques] (SMA[AP]), chargé de la recherche en intelligence sociale et de la psychologie à l’origine des produits de marketing; un maj au Groupe de renseignement, qui supervisera les centres d’évaluations pour le compte des Officiers traitant et des Interrogateurs d’une source ainsi que la recherche sur le personnel et d’autres initiatives dans le milieu du Renseignement; un maj chez le Directeur général – Carrières militaires (DGCM), chargé de remplacer le Système d’évaluation du personnel des Forces canadiennes (SEPFC) et de la recherche sur l’évaluation; enfin, un lcol chez le Directeur général — Cybersécurité (DG Cyber) s’ajoutant à l’actuel poste de maj S PERS. Le Lcol Soo Owens passera du QG Groupe de recrutement des Forces canadiennes (GRFC) au poste de lcol DG Cyber, chargée de planifier la production du personnel, les études sur les groupes professionnels militaires (GPM), la recherche, la sélection et l’instruction des cyberopérateurs, mais aussi d’assister le Directeur − Besoins en production du personnel (DBPP) pour l’étude du futur GPM Cyberofficier (Cyber O). Grand remerciement au Maj Jamie Carter qui a contribué à montrer la valeur de la S PERSONNEL chez le DG Cyber et à mettre en place la production à partir de rien au cours des deux dernières années; au Maj Elizabeth Robertson qui, au cours des deux dernières années, a offert soutien et orientation au milieu du Renseignement jusqu’à ce que le poste puisse être créé; enfin, au Maj Katherine Berlinguette, qui continue de piloter l’initiative de remplacement du SEPFC par l’Évaluation de la performance et des compétences (EPC), qui a amené la création du poste de S PERS chez le DGCM.

Concernant les rôles opérationnels, à compter de la période active d’affectations (PAA) 2020, un maj Op Proteus sera réaffecté pour une année, dont voici les principales tâches : jouer un rôle important dans la réalisation d’analyses de sélection, de recrutement et de GPM liées aux forces de sécurité de l’Autorité palestinienne (PASF) dans le mandat plus large du Canada et des États-Unis. Merci aux Lcol Dan Tanguay et Kathleen Currie, tous deux en visite d’aide technique (VAT) depuis douze mois à l’Op Proteus, ce qui a amené le cmdt de la mission à réclamer un Officier S PERS permanent, puis à recommander au Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC) de créer un poste de maj S PERS permanent. Le Maj Gary Lawlor a été sélectionné pour le poste à l’Op Proteus et se rendra à Jérusalem bientôt; d’après sa participation passée à des études sur des GPM de l’ARC à titre d’OSPB Petawawa et son travail spécialisé sur des centres d’évaluation pour le compte du Grand prévôt (GP), il est l’homme tout désigné pour ce poste. Par ailleurs, le Gestionnaire des carrières (GC) et Moi lancerons plus tard un concours au sein de la branche pour un maj intéressé par ce poste à l’étranger.

À l’ARC, le Lcol Elisa Cass demeure chargée des Événements d’attraction, du recrutement, de la sélection et de la recherche. Au cours des douze derniers mois, le Capt Dave Noseworthy, Recherche et développement (R-D) ARC, le Capc Steve Brown, OSP 2e Division aérienne du Canada, et Ltv Swejda, OSP Centre de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes (CSPNFC), ont apporté plusieurs modifications à cette sélection afin d’améliorer les réservations et la coordination connexe, les formulaires et protocoles de débreffage et au matériel d’essai et ils ont créé l’instruction de certification pour le débreffage du personnel. Par ailleurs, le Test de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes (TSPNFC) pour pilotes a été récemment validé, avec résultats favorables indiquant da capacité de prédire le succès aux phases I et II de l’instruction de Pilote. Le Programme de développement de la résilience ARC (PDRARC) va toujours de l’avant; le Capc Brown s’emploie avec le Directeur – Santé mentale (DSM) à créer un programme sur mesure pour l’Opérateur de systèmes de combat aérien (OSCA), l’Opérateur de détecteurs électroniques aéroportés (OP DEA) et le Mécanicien de bord (Méc B), derniers GPM de la Division des opérations aériennes et spéciales (AIROPS) à incorporer une instruction de résilience à leur programme d’études. L’Officier de sélection du personnel du Commandement (OSPC), le Capc Dupuis rendra visite aux Officiers de sélection du personnel des escadres (O SP Ere) lorsque les restrictions sur les voyages auront été levées; il s’emploie à réactiver le Programme d’instruction d’agent de bord (PIAB) et à énoncer les normes de sélection s’appliquant au nouveau GPM Officier des opérations aériennes (OOA).

À la MRC, le Capc Carrie Topping a accompli plus que son travail; en effet, il a contribué à améliorer les centres d’évaluation du Plongeur-démineur (PD) et du Groupe des opérations tactiques navales (GOTN), a veillé à ce que les études de validation du Test d’aptitude des Forces canadiennes (TAFC) soient terminées pour les GPM de la MRC et a pris part à nombre d’événements d’attraction et d’activités de recrutement, notamment à du travail à la Réserve navale (RESNAV) qui aide à renforcer les GPM de la MRC. Beaucoup d’entre vous le savez, nous avons présentement quelque 26 postes d’OSP à RESNAV et le Capc Topping a joué un rôle déterminant pour les instaurer et les doter. Pour ma part, j’ai réussi à réinstaurer le poste de capf/capc MRC, en collaboration avec notre Capc Gestionnaire des carrières et Directeur − Personnel et instruction de la Marine (DPIM), Capv Belumeur. Le Maj Lenora Collins sera promue et affectée à son poste au cours de la présente PAA. Son expérience en recrutement, sélection et recherche sur le personnel ainsi qu’en élaboration d’un centre d’évaluation sera inestimable à son poste; elle dirigera une nouvelle section que le DPIM créée et liée à l’expertise en S PERS, dont fera partie le Capc Topping. Les OSP de chaque côte des sections d’Officiers de sélection du personnel d’une formation (OSP Fmn) MRC relèveront de cette nouvelle section dans notre réseau technique.

Au cours des douze derniers mois, l’équipe d’OSP de l’Armée canadienne s’est surtout attardée à soutenir la formation et l’emploi d’une armée résiliente sur le plan opérationnel. Dans le but de consolider notre succès passé et en harmonie avec la stratégie globale de la Branche, on procurera instruction et soutien à chaque niveau de l’équipe OSP. Au niveau d’une base, l’équipe OSP AC recevra une instruction officielle sur la mise en application du cadre de MISSION : Prêts en orientation professionnelle. Les OSPB supérieurs obtiendront des outils pédagogiques et d’analyse qui aideront les cmdt d’unités à réaliser une analyse et une évaluation d’équipe. Au niveau d’une division, les Officiers de sélection du personnel divisionnaires (OSPD) s’emploieront surtout à faire passer le modèle de recrutement de la Réserve AC de quantitatif à qualitatif, comme l’a réclamé le commandant de l’Armée de terre. Enfin, les membres occupant des postes opérationnels renforceront leurs compétences analytiques à la fois par une instruction officielle et un accompagnement individuel.

L’année a été chargée pour les OSP COMFOSCAN, à savoir Maj Cart Noonan (QG forces spéciales [FS]), Capt Verreault (QG FS), Ltv Yolande Simoneau (Force opérationnelle interarmées [FOI] 2), Capt Brittany Mayne (Régiment d’opérations spéciales du Canada [ROSC]) et Capt Jessica Guérin (Unité interarmées d’intervention du Canada [UIIC]). Outre les défis habituels que posent la tenue de centres d’évaluation des FS et la sélection d’appuis (>1000 par année), on a connu en 2019 un foisonnement d’activités entourant la mise en place d’une passerelle d’enrôlement direct dans les GPM Opérateur COMFOSCAN. Même si les pressions en matière de ressources ont retardé sa mise en place, le Maj Noonan et le Capt Verreault ont mis un nombre incalculable d’heures en planification et en coordination pour instaurer les conditions de succès. Ils ont aussi donné un coup de main pour instaurer le GPM Combattant de la force d’intervention spéciale (CFIS) et la mutation obligatoire (MO) connexe de membres qualifiés. Le COMFOSCAN a beaucoup fait pour numériser ses évaluations de sélection grâce à des tablettes avec logiciel sur mesure, qui ont réduit notablement la charge de travail pour saisir et gérer les données, technologie qu’il pourrait exporter aux FS du Groupe des cinq. Par ailleurs, les Officiers de sélection du personnel d’unité (OSPU) ont eu l’occasion de s’activer de manière non négligeable auprès des FS alliées pour relever des défis en recrutement et en sélection, notamment de rendre visite aux KSK (forces spéciales de l’Armée allemande) dans un groupe de travail multinational et aux AUS SOF (opérations spéciales australiennes) et aussi d’accueillir le Commandement des opérations spéciales du Corps de la Marine (MARSOC, É.−U.) et le régiment du génie SOF australien. On a tiré deux leçons principales de ces rencontres : nous affrontons passablement les mêmes défis : premièrement, nos modèles de sélection et d’emploi des officiers et des membres du rang; deuxièmement, aucuns pays alliés ne possèdent une capacité similaire à celle de nos OSP et, par conséquent, la rigueur de leurs pratiques de sélection diffère. Certains ont semblé envier passablement les propos de nos collègues… En juin, deux OSP FS ont eu la chance d’assister, à Las Vegas, à l’assemblée nationale de la Society for Human Resource Management (SHRM) avec pour objectif d’élargir leur connaissance stratégique des ressources humaines ainsi que découvrir les dernières tendances en analyse des RH. Au niveau QG, un effort marquant a été fait pour façonner la relation entre OSP, psychologues, spécialistes en performance intellectuelle responsables des Programmes de soutien du personnel (PSP) ainsi que Recherche et perfectionnement sur la performance intellectuelle PSP, dans le but que les unités puissent effectivement mettre à profit l’expertise disponible tout en maintenant les limites et la défense de leur rôle respectif. Dans la présente PAA, le COMFOSCAN et le DBPP vont lancer une étude sur la possibilité de créer un GPM d’Officier FS.

Le Commandement du personnel militaire (COMPERSMIL) a créé le groupe Stratégie et politique du personnel (SPP) sous les ordres du Mgén Gagné, Chef d’état-major (CEM) − Stratégie. Le Maj Edie Knight appartient maintenant à ce groupe; il a joué un rôle déterminant dans la rédaction des stratégies des FAC sur la prévention du suicide, la santé et le bien-être ainsi que les RH. Au cours de la présente PAA, Edie prendra le poste d’OSPC AC tandis que le Lcol John Leahy aidera SPP à réaliser la Stratégie en RH tout en gardant un pied au QG AC, alors que le Capc Chris Harding se joindra à cette équipe pour œuvrer à la Stratégie de maintien en service dans les FAC.

Concernant l’instruction/les études de 2e et de 3e cycles pour des postes dans la Branche, j’ai examiné avec le Capc Jen Price et le Prof. Debra Gilin de l’Université St. Mary la possibilité d’instaurer un programme à temps partiel de Maîtrise en psychologie industrielle-organisationnelle, à compter de l’année 2021. La plus grande portion de cette maîtrise pourrait être effectuée à un poste de travail à domicile, qui comporterait une thèse et procurerait donc entièrement la qualification AERQ, que privilégie la Branche. Bientôt le Capc Price produira un bref exposé sur cette option de maîtrise à temps partiel susceptible de vous intéresser et certaines questions connexes. Ces informations sont indispensables pour que l’Université St. Mary obtienne les approbations et le financement nécessaires de sa propre chaîne de commandement universitaire et puisse aller de l’avant. Ce sera le premier programme d’études universitaires à temps partiel en Psychologie industrielle-organisationnelle au Canada; la collaboration avec cette institution a été fort agréable, car elle comprend les militaires. Elle se montre compréhensive à l’égard de nos membres œuvrant en S PERS qui comptent de nombreux couples mariés en service, de jeunes familles, voire de la difficulté à déménager près d’un établissement offrant des études de 2e et de 3e cycles. Elle est parfaitement disposée à collaborer avec nous et son programme est solide, donc grandement avantageux à ceux qui souhaiteraient jouer un rôle en S PERS sur le plan opérationnel ou stratégique dans les FAC. Nous continuerons à offrir des postes d’études subventionnées à temps plein du 2e et du 3e cycles en Psychologie industrielle-organisationnelle, sociale ou de recherche auprès de toute université canadienne. Tout OSP préférant étudier en français peut se renseigner auprès du Lcol Dan Tanguay qui a récemment sonder le terrain auprès d’universités offrant un programme en Psychologie industrielle-organisationnelle ou Recherche connexe au Québec et au Nouveau-Brunswick. L’option à temps partiel ne touchera pas les crédits de l’Effectif en formation avancée (EFA) et nous examinons la possibilité que le programme Remboursement des frais d’études (RFE) rembourse ceux d’un OSP effectuant une maîtrise à temps partiel. Compte tenu de certains crédits EFA additionnels que nous avons obtenus récemment et concernant des études du 2e et du 3e cycles, nous disposons déjà de dix postes éventuels et pouvons envoyer quatre OSP à temps partiel à compter de l’AF 2020-2021, outre les trois que nous envoyons à l’automne 2020. À ce sujet, j’aimerais féliciter les OSP suivants récemment sélectionnés pour de telles études à temps plein : Maj Jamie Carter, Ltv Keith Joy et Capt Christina Scott.

Enfin, je sais que certains d’entre vous êtes déçus que le DBPP n’ait pas tenu un colloque d’instruction de la Branche, cette année. Étant donné les événements récents entourant la COVID‑19, ce colloque aurait été annulé, mais nous espérons pouvoir tenir ce colloque en avril 2021, de façon virtuelle ou en personne. Dans l’intervalle, certains membres de la section DBPP 4 (Maj France Guertin et Capc Heather Ryan tout comme Jose Montano et Capt Jacob Pacheco) ont entretenu des télécommunications mensuelles intenses avec les OSPB; ils ont contribué à élaborer et à mettre en place la nouvelle plateforme Système de tests intégrés des FAC (SITFAC); ils ont aussi travaillé de concert avec le GRFC et le Directeur général – Recherche et analyse (Personnel militaire) (DGRAPM) à adopter davantage d’éléments numériques en recrutement et des politiques de production plus souples, qui seront particulièrement bien accueillies dans un contexte nécessitant davantage d’adaptation et d’innovation.

Merci à Vous tous pour votre travail en commun acharné et votre volonté constante à vous orienter vers un ensemble de rôles encore plus importants pour la Branche. Vos efforts à ce jour, notamment dans le présent contexte exigeant, contribuent grandement au bien-être de l’ensemble des FAC, et particulièrement à nos militaires et à leurs familles.

Bien que le GC publie habituellement la liste des promotions, j’ai pensé que le présent communiqué offrirait une belle occasion d’annoncer celles-ci et de féliciter chaleureusement tous ceux qui y figurent pour l’avancement dans leur carrière. La liste ci-dessous a été constituée par ordre alphabétique, non pas par ordre de mérite, et comporte entre parenthèses l’affectation du membre promu.

Promotion au grade de Capf/Lcol :

  • Maj Steven Champ (QG GRFC)
  • Maj Lenora Collins  (MRC/DPIM)

Promotion au grade de Capc/Maj :

  • Capt Madonna Drogosiewicz (DGRAPM)
  • Capt Ivona Dukic (ARC/Directeur − Stratégie du personnel [Air] [DSPA])
  • Capt Martin Howard (QG Groupe de transition)
  • Ltv Keith Joy (Études du 2e ou du 3e cycle, St. Mary’s)
  • Capt Brittany Mayne (OSPB Petawawa)
  • Capt Christina Scott (Études du 2e ou du 3e cycle, St. Mary’s)
  • Capt Dorothy Shipley (DPPP 4)
  • Ltv Jill Swejda (OSPB Borden)
  • Capt Nathalie Trépanier (OSPB Valcartier)

Promotion au grade de Ltv/Capt :

  • Capt Ashley Ambrosini
  • Capt Julie Després
  • Capt Suzanne Ferrier
  • Ltv Kaitlin Gould   
  • Capt Tim Hall
  • Capt Owen Kolasky
  • Ltv Colleen Keaney
  • Capt Marie-Eve Latour-Moineau
  • Capt Andrew Reid
  • Capt Sonia Schofield

*******************************************************************************

To all PSel Colleagues:

It has been some time since I have produced a communique and I had originally planned back in early March to update you on some key initiatives and changes that impact the PSel Branch and you personally and professionally. I had just finished this newsletter when we started seeing the impacts of COVID-19 on the CAF and the country writ large, and in turn, this disrupted our posting plot, new positions and anticipated promotions so I held back until it was confirmed that we were given the green light to proceed. Fortunately, very little has changed in terms of the original plan and thanks to our career manager, Maj Julie Desroches and all those PSOs “in play” posting-wise for your patience and flexibility. I would first like to extend my wishes for you to stay safe and healthy and also to thank you for assisting your chain of command and clients on the bases and wings given the anxiety that has accompanied this situation, especially the prolonged isolation and physical distancing. I am hearing that some BPSOs have been managing to still counsel and assess members virtually or by telecom and I applaud your efforts to reach out to the CAF community members we support. I also know that it has been an extremely busy year due the continued recovery and growth of the CAF as part of Op Generation and that many of you in recruiting and in the various headquarters continue to play an important role in this regard, and you will be faced with even more challenges in the personnel production environment due to COVID-19 as the restart progresses. Thank-you for all your hard work and for those who are just joining our Branch as OJTs, welcome to the family.

The Branch continues to grow to a small degree; our PML is now 152 and we have garnered several new positions. These include a Maj in ADM(PA) responsible for social intelligence-type research and the psychology behind marketing products, a Maj in Intelligence Group who will oversee assessment centers for Source Handlers and Interrogators, as well as personnel research and other initiatives in support of the Intelligence community, a Maj position in DGMC, responsible for CFPAS replacement and appraisal research, and a LCol in DG Cyber to augment the Maj PSel position that already exists. LCol Soo Owens will be posted from CFRG HQ to the LCol DG Cyber position where she will be responsible for personnel production planning, occupation studies, research, selection and training of Cyber Operators as well as assisting DPGR with the upcoming Cyber Officer occupation study. Many thanks to Maj Jamie Carter who helped prove the worth of PSel in DG Cyber and built their production from the ground up the past two years, to Maj Elizabeth Robertson, who leaned forward in the Intelligence community to provide them with support and guidance the past two years until the position could be created, and to Maj Katherine Berlinguette who continues to drive the CFPAS replacement (PaCE) initiative forward, which resulted in the creation of the new PSel position in DGMC.

In terms of operational roles, starting in APS 20, we will have a recurring one year deployment for a Maj to Op Proteus; the main duties will include a key role in the creation of selection, recruiting and occupation analyses for the Palestinian Security Force (PASF) as part of the larger Canadian and American mandate. Thanks to LCols Dan Tanguay and Kathleen Currie who each deployed on TAVs in support of Op Proteus over the past year, which led to the mission Commander advocating for a permanent PSel officer, which then resulted in a recommendation to CJOQ to establish a permanent PSel Maj position. Maj Gary Lawlor has been screened for the Op Proteus position and will proceed to Jerusalem shortly; based on his background in occupational studies with the RCAF, as BPSO Petawawa and his specialized work on assessment centers for the Provost Marshall, he is an excellent fit for the position. In future, with more lead time, the career manager and I will run a competition for Majs in the Branch who are interested in this outcan position.

In the RCAF, LCol Elisa Cass continues to be responsible for RCAF Attractions, Recruiting, Selection, and Research. During the past year, RCAF R&D, Capt Dave Noseworthy, 2 CAD PSO, LCdr Steve Brown, and the CFASC PSO Lt(N) Swejda made several aircrew selection modifications to improve bookings and related coordination, debriefing forms and protocols, changes to test equipment and created staff debrief certification training. Moreover, the CF Aircrew Selection Test (CFAST) for Pilots was recently validated by DGMPRA with favourable results, indicating that CFAST is predictive of success in Phase I and II Pilot training. The RCAF Resiliency Program continues to make headway; LCdr Brown is working with Director Mental Health to create a program tailor-made for ACSO, AES Op, and Flt Engr which are the last of the Air Ops occupations to adopt resiliency training into their curriculums. The CPSO, LCdr Dupuis will be visiting the WPSOs once travel restrictions are lifted and is working on the resurrection of the Flight Attendant Employment Program and selection standards for the new Air Ops Officer (AOO) Occupation.

In the RCN, LCdr Carrie Topping has been accomplishing the work of many, assisting in the refinement of the Clearance Diver and NTOG assessment centers, ensuring CFAT validation studies are completed for RCN occupations, and assisting with a variety of attraction and recruiting activities, including work with the NAVRES, which is helping strengthen the RCN occupations. As many of you are aware, we now have about 26 NAVRES PSO positions and LCdr Topping has been instrumental in getting them established and populated. I was successful in re-establishing the RCN Cdr/LCol position in conjunction with our LCol career manager and D Nav P & T, Capt(N) Belhumeur. Maj Lenora Collins will be promoted and posted to the position this APS. Lenora’s background in recruiting, selection, personnel research and assessment center development will be invaluable in this position and she will take over a new section that D Nav P & T is creating for PSel expertise, which will include LCdr Topping. The PSOs on each coast in the RCN FPSO sections will fall under this new section as part of our technical network.

The Canadian Army PSO team over the past year has been focused on supporting the development and employment of a resilient operationally focused Army. To reinforce past success, and align with the larger Branch strategy, every level of the PSO team will receive training and support. At the Base level the CA PSO team will receive formal training in applying the Mission Ready framework to career counselling. Senior Base PSOs will receive training and analytical tools to help Unit COs conduct team level analysis and assessment. At the Divisional Level, the Div PSOs will be focused on shifting the CA Reserve recruiting model from a quantity to quality based model that has been called for by the Army Commander. Lastly, those working in the operational positions will strengthen their analytical skills through a combination of formal training and individual coaching.

It’s also been a busy year for CANSOFCOM PSOs (Maj Cart Noonan (SOF HQ), Capt Verreault (SOF HQ), Lt(N) Yolande Simoneau (JTF 2), Capt Brittany Mayne (CSOR) and Capt Jessica Guerin (CJIRU)). In addition to the ordinary challenges of conducting SOF assessment centers and supporter screening (>1000 per year), 2019 also saw a flurry of activity around the planned establishment of a direct entry pathway for CANSOFCOM operator occupations. While resource pressures resulted in a delay in implementation, Maj Noonan and Capt Verreault invested countless hours in the planning and coordination to set the conditions for success. Additionally, they assisted with the implementation of the Special Operations Assaulter (SOA) occupation and related compulsory occupation transfer of qualified members. CANSOFCOM has made great leaps forward in digitization of selection assessments using tablets running bespoke software, which significantly reduces the workload of data entry and management, and which has the potential to be exported to the 5EYES SOF community. Unit PSOs also had the opportunity for some significant engagement with allied SOF forces to address recruiting and selection challenges, including visits to KSK (German Army Special Forces) for a multi-national working group, AUS SOF (Australian Special Operations), and hosting visits from US Marine Corps Special Operations Command (MARSOC) and the Australian SOF Engineer Regiment. Two key takeaways emerged from these engagements: we share a lot of the same challenges including officer and NCM selection and employment models, and no other allied country has a capability that directly parallels that provided by our PSOs and consequently the rigour of their selection practices is different. Some seemed quite envious of what our colleagues bring to the table! In June, two SOF PSOs also had the chance to attend the Society for Human Resource Management (SHRM) national conference in Las Vegas with a goal of broadening their strategic human resource knowledge as well as understanding of the latest trends in HR analytics. At the HQ level, significant effort has also been invested in shaping the relationship between PSOs, psychologists, PSP Mental Performance Specialists, and PSP Human Performance Research and Development so that units can effectively leverage the expertise available while maintaining appropriate role boundaries and defensibility. Starting this APS, CANSOFCOM and DPGR will embark on an occupation study to examine the possibility of a SOF officer occupation.

Military Personnel Command (MPC) has established a new Strategy and Personnel Policy (SPP) group under MGen Gagne who is COS Strat. Maj Edie Knight now falls under this group and has been instrumental in contributing to and writing the Suicide Prevention, Health and Wellness and CAF HR strategies. Edie will be posted to the CA CPSO position this APS and LCol John Leahy will assist SPP in continuing to move the HR Strategy forward, while still keeping a foot in CA HQ, while LCdr Chris Harding will join their team to work on the CAF Retention Strategy.

In terms of Post-Graduate (PG) training/education for Branch positions, I have been working with LCdr Jen Price and Dr. Debra Gilin of St. Mary’s University on establishing a part-time Master’s degree program in I/O Psychology to start in 2021. This will provide an ability to do the majority of the Master’s program from your home station, and will include a thesis component so will provide the full AERQ (PG qualification) that is preferred by our Branch. You will soon see a short survey from LCdr Price on whether you are interested in this part-time Master’s option and some related questions. This information is necessary for St. Mary’s to obtain the appropriate approvals and funding from their chain of command at the university so that they can move forward. It will be the first part-time I/O Psychology graduate degree program in Canada and working with St. Mary’s has been a pleasure given they understand our military population. They are empathetic in terms of the PSel demographic with many married service couples, young families, and issues that make moving to a location for PG difficult at times. They are more than willing to work with us and their program is strong so of great benefit to those who wish to work in operational and strategic PSel roles in the CAF. We will also continue to provide full-time subsidized positions for post-graduate studies in I/O, Social or Research Psychology at any Canadian university. For those PSOs who prefer to study in French, LCol Dan Tanguay recently conducted some research on universities that provide Francophone I/O or related Research Psychology programs in Quebec and New Brunswick and he can be contacted if you desire further information. The part-time option will not involve Advanced Training list (ATL) credits and we are investigating the ability of the Education Reimbursement (ER) program to reimburse PSOs taking their Master’s part-time. Given some additional ATL credits we recently garnered, we now have up to 10 PG starts and can send 4 PSOs for full-time PG studies starting FY 20/21 in addition to the three we are sending in fall 20. On that note, I would like to congratulate the following PSOs that were recently selected for full-time subsidized PG; Maj Jamie Carter, Lt(N) Keith Joy and Capt Christina Scott.

Finally, I know that some of you are disappointed that DPGR did not host a Branch training symposium this year. With recent developments in terms of COVID-19, this training event would have been cancelled but it is our hope that we can either hold either a virtual or face-to-face symposium in Apr 2021. In the meantime, some of the DPGR 4 section (LCol Kathleen Currie, Maj France Guertin and LCdr Heather Ryan, along with Jose Montano and Capt Jacob Pacheco) have been keeping very busy with monthly telecoms with the BPSOs and assisting with the development and implementation of the new CAF Integrated Testing Platform (CAFITS) as well as working with CFRG and DGMPRA to introduce more elements of digital recruiting, and more flexible production policies, which will be particularly welcome in an environment that requires more agility and innovation.

Thanks again for all of your collective hard work and continual willingness to lean in that has created an even more important set of roles for the Branch. Your efforts to date, especially in the current challenging environment, contribute greatly to the welfare of the CAF overall, and in particular, our military members and their families.

While the CM usually sends out the list of promotions, I thought given this opportunity, it would be appropriate to announce them and to all on this list, a huge congratulations on your career achievement. The list below is alphabetical and not in order of merit and indicates the member’s posting in brackets upon promotion. 

Promotion to Cdr/LCol:

  • Maj Steven Champ (CFRG HQ)
  • Maj Lenora Collins  (RCN/D Nav P & T)

Promotion to LCdr/Maj:

  • Capt Madonna Drogosiewicz (DGMPRA)
  • Capt Ivona Dukic (RCAF/D Air Pers Strat)
  • Capt Martin Howard (Transition Group HQ)
  • Lt(N) Keith Joy (PG St. Mary’s)
  • Capt Brittany Mayne (BPSO Petawawa)
  • Capt Christina Scott (PG St. Mary’s)
  • Capt Dorothy Shipley (DPGR 4)
  • Lt(N) Jill Swejda (BPSO Borden)
  • Capt Nathalie Trépanier (BPSO Valcartier)

Promotion to Lt(N)/Capt :

  • Capt Ashley Ambrosini
  • Capt Julie Després
  • Capt Suzanne Ferrier
  • Lt(N) Kaitlin Gould   
  • Capt Tim Hall
  • Capt Owen Kolasky
  • Lt(N) Colleen Keaney
  • Capt Marie-Eve Latour-Moineau
  • Capt Andrew Reid
  • Capt Sonia Schofield

Capt Sigmund (Ziggy) Freud, CD

Honorary Personnel Selection Officer Mascot of Canadian Forces Training Development Centre – Personnel Selection Officer Training Company

Preface

Ziggy was born in 1988 out of an on-going joke at Canadian Forces Personnel Applied Research Unit (CFPARU), the research directorate inToronto.  The unit’s symbol included a human figure in front of the sun.  In heraldry this means seeking knowledge and doing research on human beings.  The human figure quickly became known as Sigmund Fried (not Freud), playing on psychology and the fact that the figure would be fried by the sun.  Due to the unit’s great cohesion and morale, it was decided to bring the heraldic crest to life and create a mascot.

Biography

Captain Freud was born in a small town about three hours north ofToronto,Ontario.  In 1989, he became intimately familiar with the CF as public servant at CFPARU.  He put on the Air Force uniform when he enrolled as a Personnel Selection Officer in 1990.  Capt Freud was promoted to his current rank in 2004.

It was in 2007, at one such event where the Branch had gathered in Petawawa for their local symposium that Ziggy became infatuated with a young PSO on her BQC.  Not being able to be separated from her, he slipped aboard the bus to Borden, where he took up residence at Canadian Forces Training and Development Center (CFTDC) and finally finished his PSel Basic Qualification Course.  Despite having less than the ideal educational background for the occupation, he was promoted to Second Lieutenant with a simultaneous promotion to Lieutenant. Ziggy then followed his Air Force lady love to Kingston where he completed his OJT, and became a fully qualified PSO.

His staff experiences, though mostly at CFPARU, have also included his OJT and subsequent posting to CFB Kingston and several years at CFTDC as incremental staff for the BQC. During his extensive time at CFPARU, he became fascinated by research and for many years could be seen occupying space at the Research unit with a dazed look on his face as if he were pondering the wonders and improvements of each new version of SPSS.  He could often be found observing people in the office, whether from a couch, behind a plant or hard at work catching up on his personal reading.

He has been known to spend copious amounts of time with his fellow branch members going to Blue Jay games (even making the Toronto Star), reading at the library, planking (activity consisting of lying face down in an unusual or incongruous location. The hands must touch the sides of the body and having a photograph of the participant taken and posted is an integral part of the game) and travelling.  A previous PSO had to defend Ziggy sitting in a seat on a Via Rail train when the conductor thought he should either pay for the seat or go in the luggage rack.  On an airplane once, Ziggy was required to travel hanging in the small closet in first class where coats would normally go.  Later in the flight when the flight attendant opened the door to get something she screamed when she came face to face with Ziggy hanging in the closet.

He was officially appointed Honorary Personnel Selection Branch Mascot by Maj Soo Sutherland in September 2011 when he was introduced to the PSel BQC 0013.  During his time with the course, he fell in love with two lovely young lady PSOs and spent several weeks with them in their room and escorting them to Base Borden Officer Mess for TGIT.  Several incriminating photos were taken of him one particularly eventful evening and from that time on Ziggy spent most of his time back in the classroom to reflect on his unofficer-like behaviour.

*Traditionally it is the job of the current class of BQC students to provide close protection to keep Ziggy safe throughout the course and at the annual PSO mess dinner.

****************

Mascotte honoraire – Officier de sélection du personnel du Centre de développement de l’instruction des Forces canadiennes – Compagnie de formation des Officiers de sélection du personnel

Préface

Ziggy est né en 1988 à la suite d’une blague continuelle à l’Unité de recherche appliquée des Forces canadiennes (URAFC), la Direction sur la recherche, à Toronto. Le symbole de l’unité comprenait une figure humaine qui faisait face au soleil. En héraldique, cela signifie promouvoir la connaissance et faire de la recherche sur des sujets humains. La figure humaine est rapidement devenue connue sous le nom de Sigmund Fried (et non Freud), en jouant sur ​​la psychologie et le fait que la figure serait frite par le soleil. Grâce à une grande cohésion de l’unité, et de son moral, il a été décidé de porter l’emblème héraldique à la vie et de créer une mascotte.

Biographie

Le Capitaine Freud est né dans une petite ville à environ trois heures au nord de Toronto, en Ontario. En 1989, il est devenu très familier avec les FC en tant que fonctionnaire à l’URAFC. Il a enfilé l’uniforme de la Force aérienne où il s’est enrôlé comme officier de sélection du personnel en 1990. Capt Freud fut promu à son grade actuel en 2004.

Ce fut en 2007, au cours d’un de ces événements où la Branche s’était rassemblée à Petawawa pour leur colloque local, que Ziggy s’éprit d’une jeune OSP sur sa qualification élémentaire. N’étant pas en mesure d’être séparé d’elle, il s’est glissé à bord de l’autobus jusqu’à Borden, où il a élu domicile au Centre de développement de l’instruction des Forces canadiennes (CDIFC) et a finalement terminé son cours de qualification élémentaire S Pers. Bien qu’ayant moins que le profil académique idéal requis pour la profession, il a été promu sous-lieutenant avec une promotion simultanée au grade de lieutenant. Ziggy a par la suite suivi son amoureuse de la Force aérienne jusqu’à Kingston, où il a terminé sa FCE, et est devenu un OSP pleinement qualifié.

Ses expériences, surtout acquises à l’URAFC, incluent également sa FCE et sa mutation subséquente à la BFC Kingston et plusieurs années à titre de personnel supplémentaire au CDIFC pour le cours de qualification élémentaire. Au cours de la période de temps extensif qu’il a passé à l’URAFC, il est devenu fasciné par la recherche et, pendant de nombreuses années, il pouvait occuper l’espace à l’unité de recherche avec un regard hébété sur son visage comme s’il méditait les merveilles et les améliorations de chaque nouvelle version de SPSS. On pouvait souvent le trouver à observer les gens dans le bureau, que ce soit à partir d’un canapé, derrière une plante ou à pied d’œuvre à rattraper sa lecture personnelle.

Il est connu pour avoir dépensé de grandes quantités de temps avec ses collègues membres de la branche aux parties des Blue Jay (même faisant le Toronto Star), lisant à la bibliothèque, faisant du planking (activité consistant à se vautrer à plat ventre dans un endroit inhabituel ou incongru. Les mains doivent toucher les côtés du corps et une photo du participant est prise et affichée; cela fait partie intégrante du jeu) et aussi faisant des voyages. Une OSP a eu à défendre Ziggy assis dans un siège sur un train de Via Rail alors que le conducteur mentionnait qu’il devait payer pour le siège qu’il occupait ou aller dans le compartiment à bagages. Une fois, sur un avion, Ziggy a dû voyager suspendu dans le petit placard situé en première classe, là où on suspend les manteaux. Plus tard, au cours du vol, lorsque l’agente de bord a ouvert la porte pour prendre quelque chose, elle a crié quand elle se retrouva face à face avec Ziggy suspendu dans le placard.

Il a été officiellement nommé mascotte honoraire de la Branche de sélection du personnel par le Maj Soo Sutherland en septembre 2011 quand il a été introduit au cours de qualification élémentaire S Pers 0013. Pendant son temps passé avec le cours, il est tombé amoureux avec deux belles jeunes demoiselles OSP et il a passé plusieurs semaines avec elles dans leur chambre, les escortant au Mess des officiers de la Base Borden pour le TGIT. Plusieurs photos incriminantes ont été prises de lui, un soir particulièrement riche en événements, et à partir de ce moment, Ziggy a passé la plupart de son temps en classe à réfléchir sur son comportement anti officier.

* Traditionnellement, c’est le travail de la classe actuelle des étudiants de la qualification élémentaire de fournir une protection rapprochée pour assurer la sécurité de Ziggy tout au long du parcours et lors du dîner régimentaire annuel des OSP.